2019 TPgrand Breuil2La forêt initiale de feuillus a été coupée en 1975 et des parcelles monospécifiques ont été plantées avec différentes essences : chêne, hêtre, épicéa commun, Douglas, pin Laricio, sapin de Nordmann. L’objectif du dispositif de Breuil est d’étudier l’effet de la substitution d’essence sur le fonctionnement biogéochimique et biologique de l’écosystème. Les observations visent à mettre en évidence les changements au niveau des sols et à conclure quant aux conséquences possibles pour les différentes fonctions du sol et de l’écosystème. Les parcelles sont lourdement instrumentées pour le suivi à long terme des flux d’eau et d’éléments majeurs entre les différents compartiments de l’écosystème (lysimètres à différentes profondeurs, collecteurs de pluviolessivats et ruissèlements de tronc, sondes d’humidité et température...).

Le site met à disposition des scientifiques les services suivants :
- Un service d’expérimentation in situ sur les écosystèmes ;
- Une instrumentation pour le suivi à long terme de ces écosystèmes et la mesure in situ des paramètres environnementaux ;
- Des dispositifs et outils pour la collecte d’échantillons et de données sur les écosystèmes étudiés.

 

Soumettre un projet — Site web — Géocatalogue — Localisation— Accès aux données

Localisation

INRA Nancy
Unité Biogéochimie des Ecosystèmes Forestiers (BEF)
54280 CHAMPENOUX
France