banniere
Les secteurs économiques les plus pertinents pour AnaEE-France comprennent la production agricole et forestière, la gestion des ressources naturelles et des risques, et la production des capteurs. AnaEE France offre au monde socio-économique la possibilité d'expérimenter des processus, de tester des méthodes, de transférer des innovations ou de fournir des données et des modèles pour l'aide à la décision. Les collaborations avec le secteur privé font partie intégrante des missions de services offertes par les plateformes AnaEE France par exemple avec TIMAC Agro (société Roullier), Suez environnement, Bayer Crop Science ou Véolia Environnement.

 

L’infrastructure AnaEE-France fait converger des services distribués, complémentaires, dans une offre unique et coordonnée. Elle propose un portail d’accès commun avec des règles partagées, des outils de gestion des projets et des données, et des moyens de conservation des échantillons. AnaEE-France soutient le développement de technologies innovantes que ce soit dans le domaine de l’expérimentation, de l’analyse ou de la modélisation.

 

L'une des particularités de l'infrastructure d'AnaEE-France est sa capacité à offrir des services d'expérimentation, d'analyse et de modélisation pour répondre à des problématiques scientifiques urgentes. AnaEE-France propose aisni une rupture avec la philosophie classique de recherche et met à la disposition des utilisateurs des plates-formes en libre accès capables de relever des défis aux forces multiples et inégalées :

  1. une capacité d'étudier simultanément les multiples pressions exercées par le changement planétaire sur les écosystèmes ;
  2. des outils permettant de surveiller de multiples processus écosystémiques en interaction ;
  3. des outils pour étudier les changements à différents niveaux de l'organisation biologique ;
  4. une forte diversité de types d'écosystèmes (lacs, prairies, sols, etc.) pour étudier les multiples compartiments des écosystèmes continentaux ;
  5. un portefeuille de plateformes et d'outils d'expérimentation couvrant des périodes et des contextes environnementaux différents, pour intégrer les connaissances dans les modèles et s'attaquer aux différents processus conduisant à la dynamique des écosystèmes sur différentes échelles de temps ;
  6. des outils d'expérimentation qui couvrent différentes échelles spatiales, permettant également d'étudier le rôle de la dynamique spatiale sur les processus des écosystèmes.

 

     
Haut