banniere

AnaEE-France (Analyses et Expérimentations sur les Ecosystèmes - France)
est une infrastructure nationale de recherche dédiée à l’étude des écosystèmes continentaux et de leur biodiversité.

Elle met à la disposition de la communauté scientifique internationale 22 services composés de plateformes expérimentales (en milieu contrôlé, semi-naturel ou naturel), de plateformes d’analyses et d’instrumentation partagée.

AnaEE France permet aussi un accès aux données et à des plateformes de modélisation.

Les activités humaines ont considérablement altéré les milieux naturels à travers le monde et soulèvent des questions sociétales vitales telles que la fourniture pérenne de ressources biologiques et de services écologiques. Dans ce contexte, un défi scientifique majeur consiste à comprendre et prédire la dynamique de la biodiversité et des écosystèmes. Pour cela, nous avons besoin d’une véritable biologie intégrée combinant les sciences du vivant et environnementales. L’infrastructure AnaEE France « Analyse et Expérimentation sur les Ecosystèmes - France » répond à cet enjeu. Elle est coordonnée par le CNRS, l’INRA et l’Université Joseph Fourier, et constitue la contribution française au projet européen AnaEE inscrit sur la feuille de route du Forum européen sur les infrastructures de recherche (ESFRI).

AnaEE France réunit dans un réseau intégré un ensemble unique de plateformes expérimentales (Nœuds 1, 2 et 3), de plateformes analytiques (Nœud 4) et de systèmes d’information et plateformes de modélisation (Nœud 5) tous dédiés à la biologie des écosystèmes continentaux. L’infrastructure s’articule autour de trois familles de services ouvrant l’accès à un panel de dispositifs expérimentaux : la Très Grande Infrastructure de Recherche des Écotrons, quatre plateformes expérimentales en milieu semi-naturel et une vingtaine de sites naturels en France métropolitaine et en Guyane française où sont conduites des expériences sur le long terme dans des forêts, des prairies, des cultures et des lacs. AnaEE France investit également dans une instrumentation partagée et des moyens analytiques en microbiologie environnementale dédiés à la caractérisation fine de l’environnement et des micro-organismes. L’infrastructure propose une plateforme internet permettant de gérer l’accès aux dispositifs, de partager des bases de données, et d’accueillir des outils de modélisation. Ces outils numériques offrent de réels services pour réaliser des simulations de scénarios et constituent un moyen efficace de transfert des résultats scientifiques vers le monde socio-économique.

En rassemblant les meilleures plateformes du domaine, AnaEE France est la seule infrastructure nationale entièrement dédiée à l’étude des écosystèmes continentaux. Elle offre dans le même réseau
intégré les outils d’expérimentation, de compréhension et de modélisation permettant de mener des recherches innovantes en biologie sur les interactions gène- environnement, la biodiversité, et le fonctionnement des écosystèmes.

Télécharger notre plaquette de présentation

AnaEE France est financé dans le cadre des Investissements d’Avenir par le programme
« Infrastructure en biologie et santé » de l’ANR à hauteur de 14 M€ sur la période 2012- 2020. Au terme d’une première phase dite d’investissement, mi 2017, tous les services doivent être fonctionnels.

Le lancement officiel de l’infrastructure AnaEE-France a eu lieu lors de la journée d’inauguration le 14 février 2013 au Muséum d’Histoire Naturel de Toulouse. A la fin de l’année 2013, un accord de consortium a été signé avec l’ANR. Celui-ci fixe les grands principes sur l’utilisation des services, les principes de tarifications et la propriété des données obtenues grâce aux moyens offerts par l’infrastructure. La déclinaison de ces principes se fera au niveau des chartes spécifiques à chaque service en cours de rédaction.

Actuellement, 20 services sur les 22 proposés sont fonctionnels. Le déploiement des autres services est en cours. Les activités transversales sont lancées. Elles ont pour objectifs :

  • Une harmonisation de la description des ressources et données produites afin de mettre en œuvre l’interopérabilité entre les données et les modèles et faciliter l’accès aux différentes ressources (moyens expérimentaux, données, expériences réalisées).
  • Une harmonisation des méthodes et mesures et une mutualisation des ressources documentaires, des méthodes d’analyse et de la veille technologique.
  • Une animation scientifique prospective sur des questions importantes de l’expérimentation en écologie. Ainsi une première action est lancée sur la fragmentation des habitats.

L’élaboration des chartes d’utilisation des services est bientôt achevée. Elles seront accompagnées de la mise en place des comités locaux chargés de traiter les demandes d’accès aux services.
Toutes les instances de gouvernance sont également mises en place.

AnaEE France s'intègre naturellement dans le projet AnaEE Europe, inscrit sur la feuille de route de l'ESFRI (Forum Stratégique Européen des Infrastructures de Recherche), qui est actuellement dans la phase de préparation (2012 à 2015). Ce projet réunira au niveau européen des installations expérimentales de recherche sur les écosystèmes, des plateaux analytiques de pointe, des plateformes analytiques in silico rassemblant les bases de données produites par l'infrastructure et des outils de modélisation. En coordonnant selon une vision commune ces dispositifs et en en développant de nouveaux, AnaEE Europe sera un instrument-clé dans l'amélioration de la recherche européenne sur les écosystèmes continentaux.
Site web ANAEE Europe : http://www.anaee.com/  Contact : Abad CHABBI

  • agence nationale de la recherche
  • sig investissements davenir
  • cnrs
  • inra logo
  • logo uga
Haut